Au château de Vauclaire, la vinification est effectuée selon des méthodes traditionnelles et les cépages sont récoltés séparément.

Pour les vins rouges, la vendange fermente dans des cuves dont la température doit avoisiner les 30° C.
Le vigneron surveille aussi avec grand soin la durée de macération, plus ou moins longue en fonction des vins qu’il souhaite obtenir : primeurs ou charpentés.

Elle s’étend de 10 à 30 voire 40 jours pour des vins plus structurés. Les vins sont filtrés au printemps. Enfin, après 6 à 12 mois d’élevage en cuve ou en fût, ils sont assemblés et mis en bouteille.

L'art de la composition

La vinification du rosé ou l’art délicat de la composition.
Très certainement le plus ancien de l’humanité et longtemps mis à l’écart par les néophytes ou les initiés, le rosé trouve enfin sa place parmi les grands.

Lors des vendanges, nous vinifions tous les cépages et les parcelles séparément. On obtient ainsi plusieurs cuves qui seront par la suite assemblées pour en extraire les différentes cuvées.

Le secret de sa couleur et de ses arômes réside en l’équilibre subtil entre pulpe et peau des raisins noirs. Au Château de Vauclaire, nous cultivons de génération en génération la maîtrise du procédé complexe de la cuvaison.

La cuvaison du rosé ne dure que quelques heures avant un pressurage direct. Nous pratiquons une stabulation à froid pendant 12 jours par l'intermédiaire de notre groupe de froid ou cuve thermo-régulée. Le moût est débourbé à froid et les bourbes sont filtrées par un filtre-presse.
Et c’est lors de la fermentation que la virtuosité du vigneron provençal s’exprime.
Sa parfaite maîtrise de la température (12-13 C) apporte au vin toute sa finesse et son intensité aromatique.

Vient le moment décisif de l’assemblage de nos différentes cuves où nous nous soumettons plusieurs échantillons qui seront préalablement dégustés. Nous élisons alors le meilleur assemblage qui sera ensuite filtré et donnera naissance à nos Cuvée Château et Cuvée Prestige.
Après filtration, le vin est mis en bouteille à partir du début d’année.

La vinification du vin blanc est la même que celle du rosé : beaucoup plus délicate que celle d’un vin rouge.


> Voir le plan d'accès